5 chiffres à connaître sur le recyclage en France

journaliste à La Tribune

Le recyclage des déchets a fait depuis quelques temps son chemin dans la société française. Il permet de réduire le gaspillage et de réduire l'empreinte que nous laissons sur Terre. Voici 5 chiffres pour découvrir son importance dans l'Hexagone.

 

63 %

Selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, nous avons produit 325 millions de tonnes de déchets en 2014 (derniers chiffres connus). Parmi ceux-ci, 63 % ont été recyclés, le reste étant incinéré sans production d'énergie ou simplement stocké. Sans surprise, les matériaux les plus réutilisés sont le papier et le carton, qui présentent un taux d'incorporation de 66 %. Le plus mauvais élève reste le plastique, à seulement 6,5 %.

 

227,5 millions de tonnes

Sur les 325 millions de tonnes de déchets produits en 2014, plus de 70 % provenaient du secteur de la construction, soit 227,5 millions de tonnes de béton, de briques, de verres et autres gravats divers comme la terre et l'acier. Cela représente une baisse de 10 % par rapport à 2008. La plus forte chute concerne les entreprises de 20 à 99 salariés, qui ont réduit leurs déchets de 26 % sur la même période. Le ministère met toutefois cette amélioration sur le dos du ralentissement de l'activité du secteur (-12%), en grande partie dû à la crise.

 

Le taux de recyclage, lui, est en hausse, à 61 % contre 49 % en 2008. Ce chiffre prend en compte la réutilisation des déchets sur un autre chantier, qui représente 14,3 % du total dans le secteur du bâtiment, le recyclage en interne (21,8%) ou encore la remise à un collecteur spécialisé (25,5%).

 

69 %

Parmi les autres matériaux jetés, les déchets ménagers et assimilés représentent 48 millions de tonnes, soit plus de 500 kilogrammes par Français. Cela prend en compte les poubelles des ménages, mais aussi ce que jettent les entreprises. De cet impressionnant tas d'ordures, 69 % sont recyclés, de différentes manières. Ainsi, 27 % d'entre eux sont incinérés pour produire de l'énergie. Les centres de tri, eux, ont reçu 22 % du total. Le compostage représente seulement 17 % du total, mais c'est la méthode de valorisation représentant la plus forte hausse : +124 % entre 2000 et 2014, avec plus de 600 centres dédiés répartis sur le territoire.

 

96 %

Comme nous l'avons dit, le papier et le carton sont les matériaux les plus réutilisés, mais ce sont aussi les plus recyclés, à 96 %. Ce chiffre n'était toujours pas aussi élevé : en 2004, le taux n'était que de 76 %.

 

Mais le papier et le carton ne sont pas les matériaux dont le recyclage progresse le plus. Devant eux se tiennent les métaux en tous genres, qui n'affichent qu'un taux de 76 %, mais en hausse de 23 points par rapport à 2004.

 

D'une manière générale, tous les matériaux présentent un taux de recyclage en forte hausse, comme le verre (74 %, en hausse de 15 points) ou le plastique (26 %, en hausse de 9 points).

 

29 500

Selon un rapport du ministère de l'Économie datant de 2013, le secteur du recyclage emploie en France 29 500 personnes (équivalent temps plein). Cela représente moins du quart de la taille du secteur global des déchets (131 310 emplois). En rapportant ces chiffres au volume de produits recyclés cette année-là, on obtient une moyenne de 1 500 tonnes par salarié et par an. Pour mettre en perspective ce chiffre, les auteurs ont calculé que les employés automobile traitaient en moyenne 20 tonnes chacun de matériaux par an.