Les avantages et les obligations de la franchise

Community Manager

 

iStock Laflor - avantages franchise.jpg

 

 

 Pour un entrepreneur, devenir franchisé apporte de nombreux avantages, tant en terme de création de société que d'organisation. Ce statut n'est toutefois pas exempt d'exigences à respecter. Détails.

 

La franchise, un avantage pour les entrepreneurs

Pour un entrepreneur, passer un contrat avec un franchiseur représente un avantage considérable sur de nombreux points. Il n'a tout d'abord pas à monter son entreprise de zéro. Il bénéficie dès le départ d'une image de marque lui permettant de se créer aisément une clientèle.

 

À ses débuts dans la franchise, l'entrepreneur participe à une formation au cours de laquelle on lui transmet le savoir-faire acquis par le réseau dans plusieurs domaines : la gestion commerciale, le marketing ou encore les méthodes de management. En sus de cet enseignement, le nouvel arrivant peut échanger avec les franchisés déjà membres du réseau et donc plus expérimentés. Il approfondit ainsi ses connaissances grâce à leur expérience de terrain et apprend les bonnes et les mauvaises pratiques.

 

Par ailleurs, au-delà du partage de connaissance, un réseau de franchise partage également les frais publicitaires. Chaque membre verse mensuellement pour payer des campagnes nationales qui ont un impact au niveau local. Cela réduit d'autant plus les dépenses de communication pour chaque entrepreneur, qui peut réinvestir cet argent dans un autre poste.

 

Un franchisé bénéficie d'une marge supérieure par rapport à un commerçant isolé grâce aux économies d'échelle réalisées chez les fournisseurs, dont les prix sont négociés à l'avance par le franchiseur. La normalisation des opérations dans tous les domaines (organisation de l'espace client du local, stockage de la marchandise...) permet également de faire des économies.

 

Enfin, comme un commerçant indépendant, le franchisé est propriétaire de son propre fonds de commerce. Il peut ainsi le revendre ou devenir indépendant à l'issue du contrat.

 

Les obligations du franchisé

Évidemment, les bénéfices de la franchise ne sont pas sans quelques obligations à respecter. Tout d'abord, le franchisé doit payer un droit d'entrée pour intégrer le réseau, s'élevant en moyenne à 15 600 euros. Par la suite, l'entrepreneur doit verser régulièrement au franchiseur une redevance et des royalties pour l'utilisation de sa marque.

 

Le franchisé doit respecter un cahier des charges strictes concernant l'aménagement du point de vente, que ce soit les couleurs de l'enseigne, l'installation du mobilier, voire même sa forme. Toutes ces normes à suivre nécessitent un investissement minimal dont le coût peut être supérieur à ce qu'un commerçant indépendant payerait.

 

Enfin, toujours dans l'esprit de normalisation , l'entrepreneur n'a pas le libre choix de ses fournisseurs. Comme il est tenu de proposer à ses clients les mêmes produits que dans le reste du réseau, il doit acheter sa marchandise auprès des fournisseurs référencés par le franchiseur. Il bénéficie alors de prix avantageux, mais fixes.

 

Venez en discuter sur La Communauté !