Comment assurer votre résidence secondaire ?

Community Manager

iStock Pixelfit - Assurance résidence secondaire.jpg

   

Souscrire à une assurance habitation pour votre résidence secondaire n'est pas obligatoire, mais il vaut mieux vous prémunir contre les aléas de la vie. Comment protéger votre maison de vacances ?

 

Comment protéger votre résidence secondaire ?

 Vous venez d'acheter une maison de vacances, en bord de mer ou à la montagne, et vous comptez l'équiper comme il se doit et la conserver à long terme. Vous n'êtes pas tenu d'assurer le logement, mais c'est préférable pour vous protéger contre les aléas de la vie. Il existe deux solutions pour régler cette question.

 

La différence avec l'assurance de votre résidence principale réside dans l'absence de la garantie responsabilité civile familiale du contrat de votre résidence secondaire.

 

Solution 1 : étendre l'assurance de votre résidence principale

La première solution consiste simplement à demander une extension de l'assurance multirisque habitation de votre résidence principale. Cela a pour principal avantage d'éviter de souscrire deux contrats aux conditions proches. Par ailleurs, le groupement des deux protections vous permet de faire des économies sur la prime à payer.

 

Pour entériner cette extension, il vous suffit de contacter votre assureur, qui fera le nécessaire. Les deux logements bénéficieront alors de la même couverture, comme par exemple la garantie dommages aux biens.

 

Solution 2 : souscrire à une deuxième assurance

Souscrire à une assurance spécifique pour votre résidence secondaire signifie plus de papiers administratifs à remplir, mais présente des avantages non négligeables, parmi lesquels la possibilité de comparer les offres concurrentes et d'en choisir une vraiment adaptée à votre situation et au meilleur prix possible. De nombreux assureurs proposent d'ailleurs des contrats dédiés spécifiquement aux résidences secondaires. Doivent y figurer les couvertures suivantes :

  • la garantie dommages aux biens : elle est indispensable pour protéger votre logement et les biens qui s'y trouvent des risques de dégât des eaux, d'incendie ou de catastrophes naturelles comme une inondation ou une avalanche,
  • la garantie vol : comme son nom l'indique, elle vous permet de bénéficier du remboursement des objets volés dans votre maison de vacances en votre absence. C'est cette couverture spécifique qui fait grimper le plus la prime que vous devez payer. Votre résidence secondaire étant inoccupée la plupart du temps, les risques de cambriolage sont plus élevés. L'assureur peut d'ailleurs vous demander d'y installer un système d'alarme par précaution,
  • avant de signer votre contrat, faites bien attention à la clause d'inhabitation. Certainement présente dans l'assurance de votre résidence principale, elle stipule que la garantie vol ne s'applique pas si le logement n'est pas occupé pendant un certain temps, généralement 60 ou 90 jours d'affilée. Or, il est fortement probable que vous ne vous rendiez pas dans votre maison de vacances pendant plus de trois mois. Pensez donc à bien vérifier la durée inscrite.

 

Concernant la responsabilité civile, elle est liée à une personne et non à un logement. Cette garantie étant déjà présente dans l'assurance multirisques habitation de votre résidence principale, ce n'est pas la peine d'y souscrire une seconde fois. Cela peut représenter une économie non négligeable.

 

Venez en discuter sur la communauté !