Tout savoir sur la redevance audiovisuelle 2018

journaliste à La Tribune

La redevance audiovisuelle, aussi appelée contribution à l'audiovisuel public, est une taxe que vous devez régler si vous disposez d'un téléviseur chez vous. Quand devez-vous la payer ? Quel est son montant ?

 

Redevance audiovisuelle : définition et montant

La redevance audiovisuelle, ou contribution à l'audiovisuel public, permet de financer les organismes de télévision et de radio du service public, comme France Télévisions ou Radio France. Vous devez la régler si vous remplissez les deux conditions suivantes :

  • vous êtes redevable de la taxe d'habitation,
  • votre logement est équipé d'une télévision ou d'un dispositif assimilé. Il peut s'agir d'un lecteur DVD ou d'un vidéo-projecteur assorti d'un tuner. En revanche, les ordinateurs ne comptent pas, même s'ils permettent de regarder la télévision.

 

Si vous possédez une télévision au 1er janvier, vous devrez l'inscrire dans votre déclaration d'impôt sur le revenu au printemps. Vous recevrez alors un avis de paiement à l'automne, en même temps que la taxe d'habitation. Vous ne payez la redevance qu'une fois par foyer fiscal, quel que soit le nombre de postes ou de logements dont vous êtes propriétaire. Ainsi, vous ne la réglerez qu'une fois si vous disposez d'une résidence principale et d'une résidence secondaire.

 

Le montant de la redevance audiovisuelle pour 2018 est de 139 euros par foyer fiscal en métropole, et 89 euros en outre-mer.

 

Comment être exonéré de la redevance ?

Il existe plusieurs cas dans lesquels vous êtes exonéré du paiement de la redevance audiovisuelle. Tout d'abord, vous n'en serez pas redevable si vous êtes déjà exonéré de la taxe d'habitation. En revanche, si vous bénéficiez uniquement d'un plafonnement, vous devrez tout de même la payer.

 

Vous êtes également exonéré de la redevance si votre revenu fiscal de référence que vous avez déclaré en 2018 est égal à zéro.

 

Enfin, si vous étiez exonéré avant 2005, vous pouvez continuer à en bénéficier en 2018 dans deux cas précis. D'abord, si vous aviez plus de 79 ans au 1er janvier 2018 et que vous remplissez quelques conditions :

  • ne pas avoir été imposable sur le revenu en 2017,
  • ne pas avoir payé d'ISF en 2017,
  • être dans l'un des cas suivants :
  • vous vivez seul ou avec votre conjoint,
  • vous vivez avec une personne à votre charge,
  • vous vivez avec une personne titulaire de l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou l'Allocation supplémentaire d'invalidité (ASI),
  • vous vivez avec une personne dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10 815 euros.

 

Le second cas vous concerne si vous ou une personne de votre foyer est handicapée et que vous respectez les conditions suivantes :

  • vous n'avez pas payé l'ISF en 2017,
  • votre revenu fiscal de référence est inférieur à 10 815 pour une part fiscale (16 590 euros pour un couple),
  • vous êtes dans l'une des configurations de cohabitation citées ci-dessus.

 

Vous êtes professionnel

Vous pouvez également être soumis à la redevance audiovisuelle dans le cadre de votre activité professionnelle. Cela vous concerne si vous exercez une activité artisanale, commerciale ou libérale, quelle que soit la forme juridique de votre société, et que vous possédez une télévision dans vos locaux professionnels.

 

À l'inverse des particuliers, vous devez vous acquitter de la taxe pour chacun des postes que vous détenez. Le montant est le même (139 euros en métropole, 89 euros en outre-mer), mais vous bénéficiez d'un tarif dégressif :

  • tarif normal pour les deux premiers postes,
  • abattement de 30 % du troisième au 30e poste, soit 97,30 euros (62,30 euros en outre-mer),
  • abattement de 35 % à partir du 31e poste, soit 90,35 euros (57,85 euros en outre-mer).
  • Abattement supplémentaire de 25 % si vous êtes gérant d'un hôtel saisonnier dont la durée d'exploitation annuelle est inférieure à neuf mois.

 

Enfin, un tarif majoré est appliqué aux télévisions installées dans un débit de boissons. Ainsi, les deux premiers postes vous coûteront 556 euros chacun, puis 389,20 euros jusqu'au 30e et 361,40 euros au-delà.

 

La déclaration de la redevance audiovisuelle doit être envoyée en même temps que la déclaration de TVA, puis réglée au même moment. Si vous bénéficiez de la franchise en base, vous devez envoyer le formulaire Cerfa 10960*27 avant le 25 avril 2018.